Quelle est l’histoire du maquillage permanent?

Il est fatiguant et difficile de toujours se souvenir d’utiliser un eye-liner, un fard à lèvres ou un fard à joues avant de sortir. C’est la raison pour laquelle de nombreuses femmes se sont tournées vers le tatouage cosmétique et le maquillage permanent, car cela ne tache ni ne macule.

Histoire du maquillage permanent

Diverses cultures méditerranéennes ont pratiqué le tatouage cosmétique, comme l’ont déclaré les archéologues qu’ils ont trouvé comme preuve dans des momies tatouées. Plus tard dans les années 1970, il y eut une renaissance du tatouage cosmétique aux États-Unis. Avec le temps, une augmentation du nombre d’experts professionnels, d’infirmières et de cosmétologues dans l’industrie pour offrir ces services a été remarquée.
Sutherland McDonald a été la première personne à offrir des services de tatouage à Londres. En 1902, il fut le premier à effectuer un traitement de maquillage permanent documenté pour le «teint rose» pour toute l’année. George Burchett, un autre tatoueur avait un rôle majeur à jouer pour que cela soit reconnu aux États-Unis dans les années 1930.

Pas seulement pour la beauté

Les femmes souffrant de la maladie de Parkinson, de la sclérose, des accidents vasculaires cérébraux ou de l’arthrite peuvent trouver difficile de se maquiller. Le maquillage permanent réduit cette déception. Les aveugles, les personnes âgées ou les femmes ayant un problème de cataracte peuvent utiliser un traitement cosmétique permanent.
Les personnes allergiques au maquillage peuvent explorer le monde du tatouage permanent.
Les patients cancéreux après une chimiothérapie perdent leurs cheveux, les sourcils qui font ils perdent encore plus de confiance en eux. Les eye-liners et les sourcils permanents contribuent à renforcer leur estime de soi et suppriment le besoin d’appliquer des sourcils tous les jours.
Les patients souffrant de vitiligo peuvent également bénéficier d’un tatouage cosmétique. Cela fait perdre à la peau son pigment. Le maquillage permanent mélange les tons de peau en fonction de la peau colorée environnante.

Le scénario aujourd’hui

Beaucoup de choses ont changé dans les soins de la peau à New York. La technique, les pigments et les outils utilisés pour le maquillage permanent se sont améliorés au fil des ans. Le tatouage antérieur des sourcils signifiait une ligne fine par rapport au Microblading et au Microneedling à New York ces derniers temps.
Une autre procédure para-médicale populaire est la restauration de l’aréole du mamelon. Cette procédure fait correspondre le teint de la peau à la couleur de la zone environnante.
La nouvelle technique pour les traits de cheveux est sans carbone et ne change plus de couleur lors de la décoloration. Il existe de nouveaux outils avec des aiguilles plus fines pour offrir plus de confort aux clients.

Procédure

Le concept est le même quel que soit l’endroit où vous le faites. Des pigments d’oxyde de fer ou de dioxyde de titane sont placés sous la peau, bien que la variation dépende du type de peau. Des produits anesthésiques et désensibilisants sont utilisés pour maintenir la procédure sans douleur.

Choisir le bon technicien

Cela joue un rôle essentiel dans toute votre expérience. Choisissez un technicien cosmétique permanent après une recherche approfondie. Karmina Beauty Clinic offre le meilleur Microneedling à New York avec plusieurs années d’expérience dans ce domaine. Si vous avez envie de bien paraître toute la journée, c’est le bon endroit pour vous.
Nous offrons les meilleurs services de maquillage permanent à un prix abordable. Situé dans une zone accessible de toutes les parties de New York, il est devenu le premier choix de nombreuses femmes.
Écrivez-nous ou appelez-nous pour un rendez-vous.
Nous serons heureux de vous servir.