Douleur au cou, hernie discale cervicale, & amp; Radiculopathie cervicale

La hernie discale cervicale survient le plus souvent au niveau de C6-C7. Cela peut également se produire en C5-C6. Le patient se plaindra d’une douleur au cou due à une irritation des racines nerveuses avec une douleur irradiant vers le membre supérieur homolatéral. Le patient peut se plaindre d’engourdissement, de paresthésie et de faiblesse. La toux, les éternuements et les mouvements du cou aggravent la douleur. Un examen attentif du patient est important. Chaque nerf impliqué montrera son effet sur la puissance motrice, la sensation et les réflexes.

Une hernie discale à t h e Le renflement C3-C4 affectera la racine nerveuse C4 et provoquera un déficit sensoriel autour de l’épaule. De plus, le diaphragme est largement alimenté par la racine nerveuse C4, ce qui pourrait affecter le système respiratoire. Une hernie discale au niveau du renflement C4-C5 affecte la racine nerveuse C5 et peut affecter la sensation autour de l’épaule. Le réflexe biceps est principalement C5 et affectera les fonctions motrices du deltoïde et de la flexion du coude. Une hernie discale au niveau du renflement C5-C6 affectera la racine nerveuse C6. Une hernie discale affectera ici la sensation de l’index et du pouce, le réflexe brachioradial, ainsi que l’extension du poignet C6 et la flexion du coude.

Une hernie discale au niveau du renflement C6-C7 affecte la racine nerveuse C7 et causera des problèmes sensoriels au majeur. Les fonctions motrices de l’extension du coude (triceps) et de la flexion du poignet et de l’extension des doigts seront altérées. Les réflexes brachioradialis (C6) et triceps (C7) seront également affectés. Une hernie discale au niveau du renflement C7-T1 affecte la racine nerveuse C8 et causera des problèmes sensoriels des deux doigts médiaux et de la partie médiale de l’avant-bras. Un renflement affectera les fonctions motrices de la flexion du doigt C8. Une hernie discale au niveau du renflement T1-T2 affectera la racine nerveuse T1, cela affectera les fonctions motrices des muscles interosseux T1 (abduction et adduction) – le patient ne pourra pas écarter les doigts ou les rapprocher.