Comment confesser vos péchés

P avez-vous déjà été pris dans une transgression? Pour moi, mon esprit revient immédiatement à une période sombre de ma vie quand j’étais adolescente. J’ai grandi en apprenant les vérités des Écritures, très impliquée dans l’église et j’ai été un leader parmi mes pairs au lycée. À l’extérieur, les gens me connaissaient comme la «bonne fille chrétienne». Mais à huis clos, j’ai lutté avec ma foi. Je voulais croire que Dieu m’aimait et je voulais être satisfaite de son amour. Cependant, mes yeux ont erré, et je me suis retrouvé à essayer de combler le vide dans mon cœur avec l’attention et l’affirmation des mauvaises personnes.

Un péché a mené au suivant jusqu’à ce que je me retrouve dans une fosse et que je ne puisse pas en sortir. J’avais honte de mes actions et j’avais peur des répercussions que mes choix auraient sur ma réputation, ma famille, mon église, mes amis. Le Seigneur, dans sa grâce, m’a donné de nombreuses occasions de devenir pur, mais j’avais peur. La confession serait la route difficile. Être pris dans le péché serait la route la plus difficile – la route sur laquelle je me suis retrouvé.

Je me souviens encore de l’incroyable rupture que j’ai ressentie lorsque mes parents ont découvert la vie que je leur avais cachée. La honte. Culpabilité. Peine d’amour. C’est à ce moment-là où le Seigneur a fait briller sa lumière sur les recoins les plus sombres de ma vie que j’ai dû choisir de continuer à me cacher derrière mon péché ou d’accepter la repentance et finalement de devenir clair et de me confesser.

Dans le Psaume 51, après que le prophète Nathan ait confronté David au sujet du péché de David avec Bathsheba, David écrit depuis un lieu d’immense brisure. David, un homme selon le cœur de Dieu, s’est retrouvé pris dans une transgression qui a brisé le cœur du Seigneur. 2 Samuel 11:27, dit:

“Et quand le deuil fut terminé, David l’envoya et la conduisit chez lui, et elle devint sa femme et lui donna un fils. Mais ce que David avait fait déplut à l’Éternel. »

Il a commis un grand péché, et ce que nous voyons dans l’histoire, c’est qu’il a évité la repentance et a plutôt tenté de tromper la nation d’Israël en couvrant son péché. Dieu, par contre, savait tout et était mécontent. Ce n’est qu’après avoir été confronté à Nathan que David arrive enfin à un lieu de repentance et écrit le Psaume 51. Ce Psaume est celui que je chéris et que j’ai souvent prié. Je pense que ce que je trouve si beau dans l’histoire de David, c’est qu’elle révèle le caractère de notre Dieu.

C’est un Dieu saint qui ne représente pas le péché.

C’est un Dieu patient qui attend notre repentir.

C’est un Dieu juste qui discipline ses enfants.

C’est un Dieu miséricordieux qui nous donne une issue à travers Son Fils Jésus.

C’est un Dieu aimant qui nous donne une seconde chance et guérit les cœurs brisés.

Dans le Psaume 51, David déverse son cœur et retourne en présence de Dieu. Ce psaume nous enseigne que la purification et la joie passent par la confession. Je sais que cela est vrai de ma propre vie, et la même vérité vivifiante est à votre disposition. Le voyage de retour vers la présence de Dieu nécessite plusieurs choses:

1️⃣ Connaissez et possédez votre péché (vv.3–6)

Car je connais mes transgressions et mon péché est toujours devant moi. Contre vous, vous seul, j’ai péché et fait ce qui est mal à vos yeux, afin que vous soyez justifié dans votre paroles et irréprochables dans votre jugement. Voici, j’ai été engendré dans l’iniquité, et dans le péché ma mère m’a conçu. Voici, vous aimez la vérité dans l’être intérieur, et vous m’enseignez la sagesse dans le cœur secret.

J’avais connu mon péché et, comme le dit le passage, il était toujours devant moi comme un nuage sombre dont je ne pourrais jamais me cacher. La partie que j’ai omis de faire à plusieurs reprises était propre mon péché. Avant que Dieu n’expose mon péché, je considérais son pardon comme un distributeur automatique. J’ai joué avec le péché naïf face aux conséquences et aux effets qu’il avait sur moi. Comme toute drogue, j’ai chassé le high momentané, mais en interne il y avait une lente décomposition et une pourriture de mon esprit.

La patience de Dieu s’est épuisée et j’ai éprouvé dans une peur tremblante à quel point Dieu est saint et puissant alors qu’il a fait briller une lumière brillante sur moi. Comme Adam et Eve en Eden, qui, après avoir péché, ont pris conscience de leur nudité et se sont sentis honteux et exposés, essayant de me cacher de Dieu, je me suis retrouvé à vouloir m’abriter sous les arbres. Mais il n’y a pas de cachette à Dieu.

C’est là que j’ai appris à craindre le Seigneur, à croire qu’Il est ce qu’il dit être. Je me suis rendu et j’ai déposé mes péchés devant son trône. J’ai tout avoué à mes parents. Je possédais mon péché.

2️⃣ Commencez pour la transformation intérieure (vv.7–12)

Purifie-moi avec de l’hysope, et je serai pur; lave-moi, et je serai plus blanc que la neige. Laissez-moi entendre la joie et la joie; que les os que vous avez brisés se réjouissent. Cachez votre visage de mes péchés, et effacez toutes mes iniquités. Crée en moi un cœur pur, ô Dieu, et renouvelle un esprit juste en moi. Ne me rejette pas loin de ta présence et ne me retire pas ton Saint-Esprit. Rends-moi la joie de ton salut et soutiens-moi avec un esprit de bonne volonté.

Puis a commencé le voyage qui a changé ma vie à jamais. La confession a conduit au pardon. Je n’oublierai jamais l’amour incroyable que mes parents m’ont montré cette saison-là. Ils avaient le cœur brisé, oui, mais d’une manière ou d’une autre, grâce à la puissance du Seigneur, ils ont pu me pardonner. Je me souviens de mon père, qui m’a regardé, les yeux remplis de larmes, et m’a dit qu’il m’avait pardonné et m’aimait. Nous avons prié ensemble, à genoux, et j’ai été changé pour toujours à ce moment-là.

Pour moi, cette humble démonstration d’amour de mon père terrestre m’a donné une image tangible de l’amour de Dieu pour nous. Ai-je mérité le pardon? Non. Ai-je mérité ce genre d’amour après les avoir blessés si profondément? Non. Ai-je reçu le pardon et l’amour? Oui, car c’est le cœur de notre Père.

Il y a eu des jours au début de mon voyage de retour en présence de Dieu où je me suis demandé si j’entendrais un jour de la joie et de la joie. Mais Dieu, dans sa grâce, m’a porté à travers ces jours sombres, offrant des aperçus d’espoir et de restauration qui m’ont permis de continuer. J’ai commencé à prier avec plus de ferveur, en particulier les versets 10–12, demandant à Dieu de créer en moi un cœur pur et de renouveler un esprit juste en moi, pour restaurer la joie de mon salut. Louange à Dieu, Il a délivré.

3️⃣ Célébrez le salut de Dieu (vv.13–17)

Alors j’enseignerai tes voies aux transgresseurs, et les pécheurs reviendront vers toi. Délivre-moi de la sangligie, ô Dieu, ô Dieu de mon salut, et ma langue chantera à haute voix ta justice.

fort> O Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange. Car vous ne prendrez pas plaisir au sacrifice, ou je le donnerais; vous ne serez pas satisfait d’une offrande brûlée. Les sacrifices de Dieu sont un esprit brisé; un cœur brisé et contrit, ô Dieu, tu ne mépriseras pas.

Cela a pris du temps, mon cœur s’est guéri, et comme tout os cassé, il a été plus fort en guérissant. C’était comme si j’avais enlevé les bandages sur mes yeux, et je pouvais voir plus clairement, et le monde était à nouveau rempli de couleurs. Une chanson nouvellement placée était dans mon cœur, et je voulais désespérément la partager avec le monde. J’ai consacré ma vie après cela à servir Dieu et à Le faire connaître à travers ma vie.

Je repense à ces jours de restauration et de repentir, et je remercie Dieu pour eux. Je remercie Dieu pour sa délivrance et sa grâce continue qui se répand dans ma vie. Pour connaître ce genre d’amour et d’expérience, ce genre de guérison ne ressemble à rien d’autre.

Peut-être que vous vous trouvez dans un endroit sombre, hébergeant le péché, effrayé de ce qui se passerait si vous pratiquiez la confession et deveniez clair. Mais je veux que vous sachiez que notre Père n’est pas le genre de juge qui vous laissera dans votre bris. La même miséricorde, le même amour et la même restauration que Dieu a offert à David, Il offre à vous et à moi. Il y a de la lumière à la fin de la confession, du nettoyage et de la joie pour tous ceux qui l’appellent en vérité.

Écrit par: Stephanie McGraw, directrice du Woodside Leadership Institute
Publié par Woodside Bible Church,
www.woodsidebible.org